Tribune libre de janvier 2020

Ci-dessous la tribune libre des 4 élus municipaux d’AGIR, transmise début décembre, et qui paraîtra dans le bulletin distribué mi-janvier…

A propos des travaux…

Les travaux, après un surplace lors des premières années du mandat, avancent. Tant mieux.

Au centre-ville, un nouvel immeuble, de dimension raisonnable, plusieurs maisons de ville, la rénovation du «grenier à sel», sont apparus et le résultat est positif. La mise en valeur de l’église est réelle, même si nous regrettons la disparition de tous les arbres. En face des Angenoises, rue du Maine, la modification du stationnement est réussie. Chacun peut toutefois constater qu’il n’y a pas de place sécurisée pour les cyclistes et que les arbustes prévus ont disparu. L’extension de la Mairie permet une accessibilité à tous, de meilleures conditions de travail, mais de l’extérieur, elle ne fait vraiment pas accueillante.

Plus globalement d’ailleurs, l’aménagement du centre-ville peut légitimement questionner. Une réunion publique pour les habitants a été organisée en novembre 2016. Malgré nos demandes réitérées, elle est restée la seule alors que les modifications sont intervenues par rapport au projet . Pourtant, plus d’informations sur le déroulement des travaux, notamment pour les riverains, n’aurait pas été du superflu. Aucune autre concertation n’a été effectuée, la participation des habitants à ce projet majeur pour leur avenir est restée quasi-inexistante ! C’est d’autant plus incompréhensible et regrettable que si les grandes orientations du projet présenté (circulation «apaisée», densification, commerces) sont largement partagées, leur concrétisation est parfois problématique : retard conséquent (la construction des immeubles rue du Maine devait commencer en 2018), perte de végétalisation, cohérence difficile pour les différents modes de déplacement, …

Le nouveau bâtiment, pôle associatif et festif associant le foyer des jeunes, devrait être bientôt terminé. La question du stationnement reste posée. Sur l’aspect environnemental, une construction à énergie «passive» nous semblait incontournable. Cette demande a été refusée à cause d’un surcoût (qui aurait pu être réduit par des subventions européennes et chaque année par des charges moins lourdes). Quel beau symbole pourtant cela aurait été d’avoir cette construction d’avenir pour les jeunes !

Nous souhaitons à tous les bonchampois une belle année 2020

Caroline LE GOFF, Marie Laure MADELIN, Anne Marie MILLE, Michel PERRIER

Toutes les infos sur la vie municipale sur notre site : https://www.agir-bonchamp.fr/

Souvenirs, souvenirs, … avant la construction des futurs immeubles prévue maintenant en 2020

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre