Michel FERRON, Bonchampois et Européen élu président de la Maison de l’Europe en Mayenne

Notre ami Michel FERRON vient d’être élu Président de la Maison de l’Europe en Mayenne (MEM). C’est l’occasion pour nous de faire le point sur cet engagement et les activités de cette importante association.

Tu es devenu Président de la MEM. Comment cela est-il arrivé et pourquoi ?

J’ai des convictions européennes fortes depuis toujours. C’est une suite logique de mon investissement personnel au sein de l’association (en tant qu’adhérent depuis une dizaine d’années et à travers ma participation aux commissions, au CA, puis au Bureau depuis deux ans). Patrick MOUSSAY ayant prévu d’arrêter son mandat de président, j’ai consulté mes collègues du CA sur l’opportunité de ma candidature et j’ai été fortement encouragé à mettre ma motivation au service de l’association.

Dans le contexte actuel, après le Brexit et avec la montée d’un ressentiment anti-européen en France, as-tu des craintes pour l’avenir?

L’idéal européen est en panne, nous sommes à un moment de doute alimenté par les replis nationalistes. J’ai donc effectivement des craintes en tant que citoyen par rapport à une construction européenne devenue très laborieuse et rendue très complexe en raison du nombre de pays participants. Pourtant, avec la mondialisation, nous en avons encore plus besoin d’Europe aujourd’hui et pas uniquement dans le domaine économique. L’Union Européenne a un rôle à jouer dans les nouveaux défis qui sont apparus (terrorisme, environnement, migrations,..)

Quels sont les objectifs pour la Maison de l’Europe dans les prochaines années ?

La MEM, comme toutes les autres – il y en a une trentaine dans le pays-, est l’ambassadrice de l’Union Européenne sur le territoire en lien avec les députés européens. En Mayenne, de nombreuses festivités sont organisées : la traditionnelle fête  de Noël en Europe, les fêtes annuelles de l’Europe (l’édition de mai prochain aura lieu dans les Coëvrons), Europa Festival. Il y a aussi des conférences thématiques sur les enjeux de la politique européenne avec des experts et des élus. Sans oublier les cours de langues, et l’ information sur les dispositifs d’aide à la mobilité ainsi que des animations en direction des publics scolaires.

Je suis Président, mais entouré d’une équipe de 4 salariées, soutenue par les autres administrateurs. Je me situe complètement dans cette continuité d’un travail collectif, autour d’un savoir-faire qu’il faut pérenniser.

Les Bonchampois connaissent aussi l’Europe grâce au jumelage avec Diedorf en Allemagne (1). Quels sont les liens entre les très nombreux comités de jumelage existant dans beaucoup de communes et la Maison de l’Europe ?

D’une manière générale, la MEM entretient des liens privilégiés avec les communes et les intercommunalités dont elle soutient financièrement certains projets précis en s’appuyant sur des conventions.  La MEM a pour ambition de fédérer l’ensemble des comités de jumelage sur les plans culturel et logistique, en respectant leurs spécificités. Ainsi, le jumelage avec Diedorf, qui vient de fêter ses 25 ans d’existence, a toute sa place  dans cette fédération départementale.

éléments de la fresque réalisée par des ados de Bonchamp à Diedorf en août 2016

Tes engagements politiques, à gauche, sont connus. Dans un département ancré à droite et/ou au centre, cela a t il été un handicap ?

Par rapport à mes précédents mandats d’élu local, ce poste est bien différent. Cela reste bien sûr un engagement citoyen, mais qui n’est pas partisan et qui recherche un consensus. La MEM rassemble des familles de pensée d’origines diverses, autour d’une cause unitaire qui dépasse les clivages politiques. Ainsi, en tant que président, je suis accompagné de 4 vice-présidents dont une conseillère départementale de la majorité, Valérie HAYER, une ancienne conseillère régionale écologiste, Françoise MARCHAND, et deux autres personnalités non encartées mais actives, Patrice PIERRE et Patrick MOUSSAY.

Dans ce cadre, ma candidature a fait rapidement l’unanimité, et j’ai été très sensible à la confiance que l’ensemble des administrateurs a exprimée à mon égard.

1 : http://www.bonchamp-diedorf.eu/. Une vidéo disponible en ligne retrace les 25 ans de liens entre les deux communes.

 

Toutes les infos sur la Maison de l’Europe en Mayenne :

http://maison-europe-mayenne.eu
43 quai Gambetta à Laval – 02 43 67 22 70
Ouverte du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Billet écrit par

Webmaster bénévole du nouveau site "Agir Bonchamp" Vous pouvez réagir à cet article via le formulaire de commentaires ci-dessous. Pour plus d'information n'hésitez pas à nous contacter en page contact ;-)

Un commentaire

  1. Alain MAISONNEUVE
    Alain MAISONNEUVE at |

    Je suis tout à fait d’accord avec Michel, il faut continuer à construire l’Europe et ne pas laisser la France partir entre les mains de ceux et celles qui cherchent avant tout à en sorti. Pour se construire le monde a besoin de pays qui sont convaincus qu’il faut dépasser leurs divergences pour travailler ensemble. Construisons une Europe forte, non pour écraser les petits, mais pour leur permettre de se sortir de leur isolement et de leurs conditions de vie quelquefois très précaires. Je suis persuadé qu’un jour viendra ou les Anglais viendront timidement frapper à la porte de l’Europe en reconnaissant leur erreur et en disant: « Nous étions comme des ados qui voulions notre indépendance, nous nous rendons compte que nous avons fait une erreur, acceptez-vous de nous ouvrir la porte pour que nous revenions avec vous. Certains diront: « Allons tuer le veau gras car la GB était partie, elle demande à revenir, réjouissons-nous et faisons la fête! »

Les commenatires sont fermés