Installation du conseil municipal élu le 15 mars 2020

Suite à la crise sanitaire provoquée par la Covid-19, l’installation du nouveau conseil municipal n’a pu s’effectuer que ce samedi 23 mai après-midi, dans des conditions bien différentes que celles en vigueur habituellement à cette occasion… L’installation a eu lieu dans la grande salle des Angenoises, en présence de 27 élus sur 29 (Jacques PELLOQUIN et Caroline LE GOFF, absents, ont donné leur pouvoir) et d’une quinzaine de citoyens, tous masqués, et éloignés les uns des autres comme le veulent les mesures de précaution.

Une disposition des élus particulière mais nécessaire

Michel PERRIER, doyen d’âge, préside le début de ce conseil. Bénéficiaire involontaire de cette fonction, pour laquelle il n’a pas été préparé, il souhaite prendre une posture de sage : « avec la crise sanitaire, l’impensable, pour la plupart de nos concitoyens, est devenu réalité. Une crise économique et sociale est annoncée, d’autres sont prévisibles, notamment avec le bouleversement climatique, et la responsabilité de chaque élu, à son niveau, est immense. Exemplarité, recherche de la cohésion, préparation de l’avenir, … Comment ne pas mettre encore plus en avant la nécessité de la vie démocratique ?». Il revient sur les résultats : «Le 15 mars dernier, seulement 2 090 Bonchampois se sont déplacés , 2 028 ont voté pour une des deux listes en présence. Ainsi, que nous le voulions ou non, nous n’avons été élus que par 4 Bonchampois sur 10 (40,26 % des inscrits pour être précis) […] Nous devrons forcément, les uns et les autres, nous en rappeler».

Il termine par un vœu : «trouvons une sérénité collective pour nous consacrer entièrement au travail, communal et intercommunal, qui nous attend dans un climat de confiance et de coopération. Il est encore plus important de montrer à nos différents électeurs, quelques soient nos désaccords, un visage calme et apaisé d’un Conseil Municipal prêt à travailler sans relâche pour le bien de tous les Bonchampois et dans le respect de chacun».

Anne Marie MILLE, au nom des 4 élus de Bonchamp Ensemble, reconnait la victoire de la liste de Bonchamp Perspectives menée par Gwénaël POISSON, et en conséquence, ne présentera pas de candidats aux fonctions de Maire et d’adjoints.

Pour elle aussi, «il est nécessaire de prendre les résultats avec humilité. Ces élections du dimanche 15 mars se sont déroulées dans un contexte bien particulier […] Partout en France, l’abstention a battu des records lors du premier tour avec plus de 55 %, à Bonchamp le taux a été de plus de 58 % ! Alors que nous savons que les élections municipales font traditionnellement déplacer les français aux urnes et que les Bonchampois votent normalement encore plus massivement».

«Notre liste a obtenu un score de 33,14 % des exprimés, soit 5 points de plus que la liste Agir en 2014. Néanmoins cela ne nous permet pas d’obtenir plus d’élus : nous conservons seulement nos 4 postes de conseillers municipaux. Nous regrettons particulièrement que ce résultat prive notre minorité d’une représentation à Laval-Agglomération à 7 voix près».

Anne Marie MILLE indique une vigilance particulière des élus de Bonchamp Ensemble «sur trois dossiers primordiaux sur lesquels notre commune a pris du retard:

  • La poursuite du réaménagement du centre-ville, que nous souhaitons plus attractif et végétalisé
  • Le développement des déplacements doux dans Bonchamp et vers Laval, et celui des transports collectifs
  • Une plus grande implication dans Laval Agglo qui permette un réel équilibre entre l’ouest et l’est».

Plus globalement, elle définit le rôle des élus Bonchamp Ensemble comme «celui de minoritaires constructifs au service des habitants. Ainsi, nous soutiendrons, sans aucun problèmes, les décisions que nous estimerons positives, mais nous nous opposerons à celles qui iront à l’encontre des valeurs que nous portons, notamment la démocratie et l’écologie».

Elle conclut par une proposition. Les conditions sanitaires rendent encore plus difficiles la présence de citoyens. Or, des moyens techniques existent pour , au contraire, la faciliter. Elle souhaite donc «que nos conseils municipaux soient désormais retransmis en direct par vidéo, et mis en ligne sur le site de la mairie, comme le font de nombreuses communes y compris en Mayenne. Un signe de modernité qui renforcerait la démocratie».

8 adjoints autour de Gwénaël POISSON

Gwénaël POISSON présente, au nom de Bonchamp Perspectives, sa candidature au poste de Maire. Le vote à bulletin secret est rendu encore plus fastidieux par les précautions sanitaires, mais le résultat est sans surprise : 25 pour et 4 votes «blanc».

Lors de l’élection du Maire : on peut reconnaître Jean Marc Coignard, Josiane Cormier, Michel Perrier et Fabienne Le Ridou. De dos, Marvin Guyard, le plus jeune élu, qui procède aux opérations électorales.

Après les félicitations républicaines du doyen, le Maire revient sur «la large victoire de la majorité », son programme qui devient «un engagement contractuel pris avec les habitants», remercie l’ensemble des services municipaux pour son implication pendant le confinement, en commençant par Thierry QUENTIN, Vincent FOUCOIN, et Frédéric RABBE. Il se situe dans la lignée de ses prédécesseurs qu’il a connus et estimés.

Le Maire a salué les services municipaux à l’oeuvre pendant la période de confinement.

Le Maire propose 8 adjoints pour cette nouvelle mandature (7 adjoints et 2 conseillers délégués précédemment). Ce nombre est voté par 25 voix pour et 4 votes «blanc».

Le Maire présente ensuite une liste dans l’ordre du protocole :

Josiane CORMIER, 1ère adjointe

Michel TRIQUET, 2ème adjoint

Fabienne LE RIDOU, 3ème adjointe

Jean Marc COIGNARD, 4ème adjoint

Janick LECHAT, 5ème adjointe

Jacques PELLOQUIN, 6ème adjoint

Isabelle OZILLE, 7ème adjointe

Pascal PIGNE, 8ème adjoint

Cette liste est votée par 25 voix pour et 4 blancs. Les deux anciens conseillers délégués (Isabelle OZILLE et Michel TRIQUET) deviennent donc adjoints, et deux nouveaux noms apparaissent dans ce bureau municipal (Jacques PELLOQUIN et Pascal PIGNE).

Le Maire clôt cette séance en précisant que deux conseils sont d’ores et déjà prévus : jeudi 4 juin pour l’installation des commissions, et le jeudi 25 juin.

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Un commentaire

  1. Lecteur attentif de la presse
    Lecteur attentif de la presse at | | Reply

    M. le Maire de Bonchamp ferait bien de s’inspirer des propos de son ex-allié F. Zocchetto dans le Ouest-France : « la période inédite liée à la crise sanitaire Covid-19 » qui a « son influence. Ceci va obliger les élus majoritaires à en tenir compte avec humilité. » Il les « invite, pour toute la durée du mandat, à se prémunir de l’application d’un programme idéologique »

    https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/municipales-a-laval-la-reaction-du-maire-sortant-francois-zocchetto-6886402

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.