Conseil municipal du 7 novembre 2019

Aucune délibération proposée ne pose de problèmes. La plupart concernait le personnel communal : cinq promotions de grade, création d’un emploi d’ouvrier polyvalent (Manuel Denou, dans un service «en tension»), deux gratifications pour des stagiaires (Matthieu Benoit, et Morgan Cormier-Menant).

Gérard MORIN expose un projet de mise en lumière de la Mairie, qui pour nous a bien besoin d’être mise en valeur. Le projet sera réalisé par Territoire d’Énergie Mayenne (qui finance 25 %) pour un coût de 11 455 € à la charge de la commune. Des essais sont prévus dans les jours qui viennent, et l’ensemble des conseillers y sera convié.

Les travaux de la mairie se terminent. En l’état, elle ne fait pas vraiment accueillante.

Réglementairement, suite au PLUI, la commune doit prendre une nouvelle délibération concernant la mise en place de la taxe d’aménagement sectorisée. Cela concerne uniquement les zones d’activités économiques et ne change rien à la situation actuelle.

Bizarrement, à notre sens, le Maire revient sur la nomination de Vincent FOUCOIN comme Directeur des Services Techniques. Il regrette que «le Courrier de la Mayenne» ait évoqué cette situation, contrairement à «Ouest France» qui aurait considéré que c’était un «non-sujet». Il considère que cela peut provoquer de la suspicion et regrette que notre minorité soit intervenue. Michel PERRIER rappelle qu’il n’est pas banal qu’un conseiller municipal devienne cadre de la collectivité qu’il représente, et que nous nous sommes légitimement exprimés sur le sujet au dernier conseil (cf.: https://www.agir-bonchamp.fr/conseil-du-26-septembre-2019/ . Michel PERRIER considère que la presse est indépendante, que chaque correspondant local, avec sa rédaction, prend ses responsabilités, et il ne comprend pas cette mise en cause.

Gilles PECOT, le correspondant du Courrier, intervient à son tour pour préciser les modalités d’écriture de son article (rencontre avec Michel PERRIER et ensuite avec le Maire). Le Maire indique qu’il n’a rien à reprocher à l’article.

Le Maire présente Hervé FORTIN, le nouveau correspondant de «Ouest-France», et, souhaite que les initiatives prises sur la commune soit maintenant plus souvent publiées. Fait plus que rarissime, il lui donne la parole et le nouveau correspondant explique qu’il a été recruté «par le Maire,…, et aussi par Manuela et Alan Le Bloa (le directeur départemental du journal)».

En infos diverses, le Maire indique que notre commune sera recensée au début de 2020 et qu’il recherche des agents recenseurs pour réaliser ce travail (après une formation). En effet, s’il a trouvé des jeunes retraités disponibles, et qu’il étudie aussi la liste proposée par Pôle Emploi, il manque de personnes. Michel PERRIER propose qu’une annonce soit publiée sur le site internet de la commune. Sans y être opposé, le Maire préfère embaucher «par connaissances»… Si ce poste d’agent recenseur vous intéresse, nous vous conseillons de vous adresser rapidement à la Mairie.

Prochain Conseil : jeudi 19 décembre 2019

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre