Conseil municipal du 28 mars 2019 : Des projets inscrits depuis quelques années vont ENFIN voir le jour

Des projets inscrits depuis quelques années vont ENFIN voir le jour

Beaucoup de points  à l’ordre du jour votés unanimement : attribution d’une subvention exceptionnelle à la section pétanque de l’ESB (qualification pour les 16ème de finale de la coupe de France, 150 €), une autre à Europ’Raid (100 €), des demandes pour bénéficier du Contrat Territorial Régional (un total de 193 183 €), un dépôt du permis de démolir de l’immeuble du 35, rue du Maine (pour dégager provisoirement du parking), les nouveaux statuts de Laval Agglo après la fusion.

Les élus d’AGIR n’ont pas validé la création d’un emploi d’agent d’animation dans le cadre du dispositif Parcours Emploi Compétences. Ils approuvent ce dispositif qui concerne Florian LANDELLE, mais refusent que le conseil municipal soit mis devant le fait accompli :  le contrat de travail est de toute façon déjà signé, et la communication extérieure déjà publiée…

La composition de la Commission Locale d’Évaluation des Charges Transférées (CLECT) est soumise au vote du Conseil.  Jean Marc COIGNARD renouvelle sa candidature. Michel PERRIER présente la sienne, en critiquant le fonctionnement actuel ( les minorités en sont absentes), et il s’oppose à l’actuelle dotation de « solidarité » communautaire dont Changé, la commune la plus riche, bénéficie prioritairement ! Pas de surprise : il n’obtient que les 4 suffrages de la minorité, et Jean Marc COIGNARD est à nouveau désigné. 

Budgets 2019

Michel TRIQUET présente, pédagogiquement comme à son habitude, les budgets fonctionnement et investissement de 2019.  Anne Marie MILLE, pour les élus AGIR, acte la bonne tenue des comptes de la commune et sa situation financière saine. Nos remarques sont à propos des investissements (foyer des jeunes/salles associatives, aménagement du centre ville, mairie) qui sont les suites des années précédentes…

Anne Marie MILLE constate tout d’abord que le « reste à réaliser » est important : plus de 1,5 million € ! « Ainsi, depuis plusieurs années certains projets sont inscrits. Par exemple le foyer des jeunes et le pôle associatif était déjà inscrit sur la feuille des investissements de 2017 pour 1 600 000 €.

Les travaux de construction du foyer de jeunes et des salles associatives ont enfin débutés. Il figuraient déjà dans les investissements… 2017 ! Et, contrairement à nos souhaits, cette construction ne sera pas à très faible consommation énergétique. Dommage.

Pour cet immeuble, nous aurions souhaité une construction passive avec une consommation énergétique très faible. C’était possible. Nous regrettons que vous n’ayez pas repris notre proposition. La transition écologique est normalement devenue une priorité nationale, voire internationale, mais cette priorité ne peut se mettre en place sans des actes concrets dans chaque ville et territoire.

Quant à  l’aménagement du centre-ville, nous devrons penser à la végétalisation, il ne faut pas que le centre soit un environnement minéral. Ce sentiment de minéralité est accentué par  le fait que les arbres et les végétaux autour de l’église ont été enlevés, que la bande végétale prévue entre les Angenoises et les Kinés rue du Maine a été supprimée. Pour nous, il faut absolument apporter de la nature au cœur de la ville. Actuellement, de nombreuses études montrent les bienfaits sur le plan de la santé, du vivre ensemble , de l’apaisement sur nos modes de déplacement…… Bonchamp doit continuer à bien porter son nom. C’est notre identité collective.

Nous devrons également travailler sur la cohabitation vélo, piéton et voiture pour la rue du Maine et notamment la partie qui va de la Poste à la Mairie. Comme tout un chacun, nous avons constaté des véhicules stationnées sur les trottoirs devant l’immeuble des  Kinés.

Enfin je terminerai par notre regret de voir que le programme d’enfouissement des réseaux a été arrêté depuis plusieurs années. Travaux demandés par les habitants lors des visites de quartiers restant concernés. Au vu de la bonne situation financière de la commune,  l’argument budgétaire ne peut pas être avancé, c’est un choix politique de gestion qui ne respecte pas l’équité entre tous les habitants et certains se sentent abandonnés »

En réponse, Monsieur le Maire évoque le surcoût d’une construction passive, et les intérêts particuliers des habitants confrontés aux réseaux aériens ! Sur la végétalisation, il semble plus ouvert.

Tout en se félicitant de la décision de budgéter la création de deux courts extérieurs de padel (un mix du tennis et du squash), Michel PERRIER souhaite qu’une réflexion plus globale soit menée sur l’emplacement prévu. Mais cela ne sera pas le cas, la décision étant déjà prise de les mettre en remplacement du court extérieur ouvert à tous (carrefour rue du Maine, rue des sports).

Comme en 2018, les élus AGIR s’abstiennent sur ces budgets. Par contre, ils valident le maintien des taux d’imposition actuels :

                               – taxe d’habitation : 16,92 %

                               – taxe foncière sur les propriétés bâties : 23,18 %

                               – taxe foncière sur les propriétés non bâties : 41,65 %

L’augmentation pour les habitants de ces différentes taxes ne résultera donc que de la revalorisation des bases effectuée par l’État.

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Un commentaire

  1. Conseil Municipal du 23 mai 2019 : Comptes et contrôle - Agir ensemble à Bonchamp-lès-Laval

    […] – à propos du budget de la la section d’investissement, le taux d’exécution est très souvent très inférieur à la prévision. Par exemple en 2017, il a été de 54%, les années précédentes le taux d’exécution était certes plus élevé mais la moyenne n’est que de  64% ! Des investissements sont régulièrement budgétés mais pas réalisés. La CRC observe que cette pratique « nuit à la sincérité du budget voté ».  Le mot est fort mais malheureusement très réaliste, les élus d’AGIR ont condamné cette pratique régulièrement en vain (cf. : https://www.agir-bonchamp.fr/conseil-municipal-du-28-mars-2019-des-projets-inscrits-depuis-quelques-… ). […]

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre