Conseil municipal du 25 avril 2019

Un conseil très formel avec seulement 3 délibérations…

Un accord unanime à la demande d’un agent administratif à bénéficier d’un temps partiel (90%) pour convenances personnelles.

Le règlement local de publicité intercommunal (RPLi) soulève plus de questions. En effet, pour les élus d’AGIR, lors du vote sur le projet initial, Marie Laure MADELIN, lors du vote sur le projet préalable avait souhaité « que la commune en profite pour mettre en place dans le même temps des outils et définir des règles concernant les annonces associatives locales ». Le Maire semblait d’accord et il nous informait même « qu’une réflexion à ce sujet est en cours ». C’était en juin 2018 (cf. : https://www.agir-bonchamp.fr/conseil-municipal-28-juin-2018-solidarite-communautaire-a-lenvers/ ), mais depuis il ne s’est rien passé ! Quand elle renouvelle son souhait, le Maire se retranche derrière le fait que ce n’est pas le même sujet. C’était pourtant une belle opportunité. Par ailleurs, Michel PERRIER s’étonne qu’au moment de l’adoption de ce nouveau règlement, qui doit permettre de mieux préserver les paysages naturels et urbains, mieux protéger le cadre de vie, et réduire la publicité sur Laval, des nouveaux panneaux lumineux fassent leur apparition. Par exemple, route du Mans, au carrefour vers le quartier Saint Nicolas. Plusieurs conseillers marquent aussi leur surprise, la taille du panneau et sa luminosité intense sont débattus, et Gérard BARBE considère lui que ce panneau est « accidentogène ». Le Maire se retranche derrière la décision de la ville de Laval, mais va se « renseigner ». Le règlement est néanmoins largement adopté avec seulement 5 abstentions (les 4 élus d’AGIR et Isabelle OZILLE).

Un nouveau panneau sujet à controverses.

Quant à la délibération sur le projet de Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi), c’est simplement la reprise des éléments soulevés par les conseillers lors de la réunion de février (cf. : https://www.agir-bonchamp.fr/conseil-municipal-du-7-fevrier-2019-du-debat/ ) et l’ajout de points oubliés par les services de Laval Agglo et listés par plusieurs adjoints. L’enquête publique aura lieu du 17 juin au 18 juillet, et l’ensemble des documents sont d’ores et déjà consultables en mairie. En questions diverses : Marie Laure MADELIN relaie une demande des commerçants du marché dominical d’interdire une partie du parking en face les Angenoises pour éviter des difficultés d’installation, accord de Jacques MAIGNAN et du Maire. Caroline LE GOFF s’étonne du travail de plusieurs ouvriers un dimanche sur le parvis de l’église, le Maire indique que la commune n’a pas de responsabilités en ce domaine et qu’il s’agit sans doute d’un aménagement du travail pour permettre des congés plus longs. Prochain conseil : jeudi 23 mai à 20H30

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Un commentaire

  1. Michel Perrier
    Michel Perrier at | | Reply

    Les panneaux lumineux font réagir un peu partout.
    Après ce conseil, j’ai d’ailleurs été interviewé par un journaliste du Courrier de la Mayenne: https://www.lecourrierdelamayenne.fr/actualite-32373-laval-les-panneaux-numeriques-un-danger-pour-les-automobilistes.html
    L’édition papier est beaucoup plus complète.

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre