La Confédération Paysanne siège à … Bonchamp !

Hormis en 2014 avec le fameux projet d’installation d’une centrale d’enrobage à froid par Eurovia (cf. : https://www.agir-bonchamp.fr/communique-de-presse-pays-de-loire-enrobes/), la ZI Sud de Bonchamp fait peu parler d’elle. Ceux qui y passent peuvent apercevoir des locaux vides, à louer ou à vendre, ainsi que des parcelles encore vides…

A l’étroit dans des locaux lavallois, parfois insalubres et sans chauffage, la Confédération Paysanne de la Mayenne recherchait un nouvel endroit pour le travail de sa salariée, et ceux des associations proches (CIAP*, ADEARM*, Solidarité Paysans). La Chambre d’Agriculture aurait dû être l’endroit adéquat, mais les coûts de location y étaient trop élevés pour un syndicat sans subventions ! Après différentes recherches, comme Bonchamp est central pour le département, et que l’existence de parking simplifiait le fonctionnement, le syndicat s’est donc établi au 6 rue Pierre Lemonnier. Nous sommes allés lui souhaiter la bienvenue.

Quels objectifs ?

La Confédération paysanne milite pour une agriculture paysanne, respectueuse de l’environnement, de l’emploi agricole et de la qualité des produits. Avec le réseau international « Via Campésina », elle se bat pour une reconnaissance du droit à la souveraineté alimentaire. Ainsi, la Conf est également un acteur important au sein du mouvement social, et par exemple, a tenu un rôle primordial contre le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes.

Le syndicat est solidaire avec les paysans du monde entier face aux multinationales de l’agro-alimentaire. Il milite pour une meilleure répartition des subventions agricoles ; pour que celles-ci ne soient plus données en majorité aux « agri-managers », pour un plafonnement par actif et depuis des années pour une régulation publique des marchés, seule solution pour permettre une formation du revenu des producteurs par les prix .

La Conf milite avant tout pour que l’ensemble des paysans et paysannes aient droit à un revenu décent, dans des conditions de travail acceptables, pour des paysans nombreux dans une campagne vivante.

Le secrétariat en plein travail

A noter que le syndicat est en progression : tant en nombre d’adhérents qu’en accompagnement de projets et d’activités. Lors des dernières élections de représentativité, en 2013, malgré l’abstention de la moitié des inscrits, il avait obtenu un peu plus de 25 % des votants et 1 098 suffrages précisément. Ce n’est pas négligeable.

A Bonchamp, le syndicat a un bail de 3 ans. Ce sont des locaux, sur 85 m2, qui permettent enfin aux 4 salariés actuels (bientôt un cinquième…) d’avoir des conditions de travail satisfaisantes. Il y a aussi une salle de réunion, pour les membres du secrétariat départemental, qui se réunissent tous les 15j ours, et qui peut servir aux différentes formations organisées. Par contre, la réunion mensuelle du comité, avec une trentaine de personnes, ne peut s’y tenir.

  • CIAP : Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne de la Mayenne
  • ADEARM : Association de Développement de l’Emploi Agricole et Rural en Mayenne
  • « Solidarité Paysans » : association de défense et d’accompagnement des agriculteurs en difficulté

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre