Bonchamp Ensemble

Plusieurs bonchampois ont décidé la création d’un collectif écologiste et citoyen afin de présenter une liste lors des prochaines élections municipales.

Première initiative : une conférence de presse ou plutôt trois successives (Bleu Mayenne et Courrier de la Mayenne samedi, Ouest France ce lundi). Celle-ci a permis de mettre en évidence leurs principales préoccupations dont la majorité actuelle semble se désintéresser : environnement, démocratie participative, et la place de Bonchamp dans Laval Agglomération.

Le moment n’est pas encore à présenter un projet complet pour Bonchamp, ce sera évidemment le cas pendant la campagne électorale. Dans un premier temps, il nous a semblé intéressant de présenter des personnes, diverses et complémentaires, qui s’y retrouvent.

Quelques membres du collectif

De gauche à droite sur la photo :

  • Christelle Salvador Ruiz, 48 ans, 2 enfants, adjoint administratif territorial. Très attachée à Bonchamp, elle a souhaité très naturellement participer à la vie communale. Elle a d’abord participé à l’association de parents d’élèves, puis ensuite intégré le bureau d’une association sportive jusqu’à en devenir présidente. En 2014, elle a rejoint l’association Agir avec cette envie d’un nouveau souffle. Aujourd’hui, elle souhaite prolonger son engagement citoyen en rejoignant le collectif « Bonchamp Ensemble » pour ses valeurs écologique et citoyenne.
  • Matthieu Perthué, 33 ans, 2 enfants, webmaster . Président de l’association Agir, membre de l’Association de Parents d’Elèves. Il s’investit pour la première fois dans une élection municipale. Pour plus de transparence et de démocratie participative, pour défendre l’intérêt commun des Bonchampois et réveiller avec ses ambitions la 6ème ville du département. Il pense que Bonchamp ne peut pas rester inactive, doit devenir plus humaine, plus vivante, et doit être force d’innovation auprès des communes voisines, du département et même de la région. Développement durable, transport public, économie, culture, patrimoine, commerces autant de sujets qui mérites que l’on se penche sur ce qu’il est possible de faire localement et surtout demandes que l’on participe activement aux discutions et décisions de Laval agglomération. Pour lui, l’avenir se construira avec l’agglomération !
  • Stéphanie Reuzé, 42 ans, 4 enfants, infirmière au centre hospitalier de Laval. Ce qui l’a amené à participer au collectif, c’est son intérêt pour la question environnementale et le développement d’un vivre ensemble harmonieux. L’aménagement urbain devrait permettre à ceux qui l’auront décidé de pouvoir utiliser des moyens de transports « doux », par exemple : un développement véritable des pistes cyclables, une aire de covoiturage, un pedibus pour les enfants… Elle a l’envie de développer le vivre ensemble au travers d’aménagements et de créations d’espaces de rencontres qui permettraient de favoriser le lien intergénérationnel, de créer ou recréer un tissu social au travers notamment d’activités culturelles, d’activités artistiques, d’activités de consommations : marchés locaux (en lien avec les commerces du centre bourg), trocs, échanges de services… Que la commune puisse fédérer les volontés, les initiatives individuelles, qui vont dans le sens du « Ensemble ».
  • Michel Perrier, 64 ans, 3 enfants, jeune retraité de la CPAM. Il a été conseiller régional écologiste de 2010 à 2015, et est conseiller municipal minoritaire depuis 2014. Disponible, il est prêt à mettre son énergie, ses compétences acquises, au service des habitants de la commune dans le cadre d’un projet collectif où l’écologie serait un véritable engagement. Il souhaite aussi que Laval Agglomération trouve un équilibre territorial, et une équité entre les communes (il avait ainsi dénoncé la dotation de solidarité communautaire qui profite aux communes les plus riches).
  • Christian Jamard, 51 ans, 3 enfants, responsable qualité . C’est principalement son intérêt pour la démocratie qui lui a fait rejoindre le collectif Bonchamp Ensemble. Il a fait partie de plusieurs groupes, associations et collectifs, avec ce même centre d’intérêt. En 2016, il a participé au jury citoyen, organisé par Guillaume Garot, pour la répartition de la réserve parlementaire entre plusieurs dizaines d’associations. En 2017, il a animé des cafés débats à Bonchamp. En 2019, il a fait partie du collectif animateur du « grand débat » à Bonchamp. Ce débat national est prolongé par des débats sur des sujets à portée locale (concernant Bonchamp et l’agglomération lavalloise). Par ailleurs, il a été président d’une association de parents d’élèves d’un collège, dans lequel les parents s’impliquent dans la gestion de ’établissement, enrichissant de leurs compétences le conseil d’administration. Il est sûr que par des jurys, des débats, ou d’autres modes de démocratie participative, la municipalité de Bonchamp servirait mieux l’intérêt général des Bonchampois.
  • Caroline Le Goff, 44 ans, 2 enfants, ingénieur dans une grande entreprise privée lavalloise. Pour elle, la politique, dans une commune de 6000 habitants ce ne sont pas de « grands coups » destinés à la galerie, mais une multitude de petites actions, dans tous les domaines. Cela nécessite des équipes municipales représentant au mieux la diversité des situations, parcours professionnels, expériences, compétences, âges, opinions politiques, philosophiques, religieuses, seule source d’enrichissement mutuel et d’efficacité. Se présenter sur une liste écologiste et citoyenne, c’est porter une alternative, des propositions constructives, des réponses au service des habitants.
  • Hugo Fernandes, aura 18 ans en mars prochain, à peine 1 semaine avant les élections. Il est en classe de terminale au lycée Ambroise Paré à Laval. Il a grandi à Bonchamp, et s’est déjà investi pour la commune en tant qu’élu dans le premier conseil municipal des jeunes en 2012. Depuis 1an, il fait aussi parti du mouvement des jeunes pour le climat Youth For Climate, avec lequel il a organisé plusieurs grèves et « marches pour le futur », ainsi que des actions de sensibilisation à l’écologie sur Laval. C’est dans cette logique qu’il a souhaité s’impliquer au sein du collectif Bonchamp Ensemble, afin de proposer un véritable projet d’avenir respectueux de l’environnement, pour tous les bonchampois. A l’écoute des attentes des citoyens, il souhaite également porter la voix de la jeunesse.

Actuellement composé de près d’une vingtaine de membres, notre collectif reste largement ouvert à tous ceux qui partagent nos préoccupations. Plus nous serons nombreux à préparer ce projet pour Bonchamp, plus celui-ci pourra répondre aux besoins et souhaits des habitants.

Vous pouvez prendre contact par mail (contact@bonchamp-ensemble.fr ) ou par téléphone (06 47 67 83 96), n’hésitez pas : vous serez les bienvenus !

Billet écrit par

L'équipe de rédaction de l'association

Un commentaire

  1. Michel Perrier
    Michel Perrier at | | Reply

    Merci aux médias, et à leurs correspondants locaux, qui ont donné de l’écho à notre initiative. En ligne, vous pourrez même retrouver, partiellement malheureusement, le reportage sonore et les articles écrits :

    Radio Bleu Mayenne : https://www.francebleu.fr/infos/politique/un-collectif-de-citoyens-se-cree-a-bonchamp-en-vue-des-municipales-2020-1575801123

    Ouest France : https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/municipales-2020-un-collectif-se-cree-pour-monter-une-deuxieme-liste-bonchamp-les-laval-6647473

    Le Courrier de la Mayenne : https://actu.fr/pays-de-la-loire/bonchamp-les-laval_53034/bonchamp-ensemble-appel-lance-une-deuxieme-liste_30118599.html

Merci de commenter en laissant vos coordonées et en restant courtois.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.