Enquête publique CTMA bassin versant de la Jouanne

Pochard depuis le pontUne enquête publique a lieu du 23 février au 8 avril 2015 à la demande du syndicat de bassin de la Jouanne, présidé par Robert Geslot, maire de Mézangers, à propos du programme d’actions intitulé Contrat Territorial Milieux Aquatiques (CTMA) sur la Jouanne et ses affluents pour la période 2015-2019.

Ce programme concerne les travaux et les lieux concernés par des actions d’entretien, de protection des berges, de restauration du lit des cours d’eau, d’aménagements des seuils et des ponts, de modifications des busages,…, dans un objectif d’amélioration de l’état écologique et hydraulique des rivières et des ruisseaux du bassin.

Le public peut consulter les dossiers dans chaque mairie du bassin, dont celle de Bonchamp, et donner son avis au commissaire enquêteur chargé de l’enquête. N’hésitez pas !

Pour information, nous publions un avis, intéressant, qui nous a été envoyé en copie :

A l’attention du commissaire enquêteur DIG de la JouanneArgentré, le 24 Mars 2015

En Europe, malgré les efforts de dépollution qui ont été engagés, il est constaté une lente dégradation de la qualité de l’eau ainsi qu’une réduction dramatique de la qualité biologique des milieux aquatiques.

En France, les dégradations physiques infligées aux cours d’eau au fil du temps (la création de seuils et de barrages, le détournement des rivières, le recalibrage et la rectification du chevelu des rivières), ainsi que les prélèvements d’eau ont entraîné un appauvrissement biologique de ces milieux aboutissant à une perte de qualité de l’eau.

La pollution par les nitrates, phosphates, pesticides et divers produits chimiques aggrave encore cette situation: presque tous les cours d’eau sont pollués (la Jouanne n’y échappe pas), de même que les nappes d’eau souterraines, qui sont de surcroît, souvent surexploitées. En conséquence, la potabilisation de l’eau demande toujours plus de traitements ; et parfois même, des captages doivent être abandonnés lorsque les eaux brutes sont trop dégradées.

A travers la Directive Cadre sur l’Eau , les Pays européens sont incités à faire un effort aujourd’hui, pour que nous puissions retrouver des rivières où la vie se développe et dont l’eau sera facilement potabilisable et utilisable par tous. Une véritable révolution culturelle de l’eau doit se faire jour pour atteindre ces objectifs ambitieux.

Le programme de travaux du Contrat Territorial Milieux aquatiques du Bassin de la Jouanne prévoit d’assurer et de prévoir les actions utiles au fonctionnement naturel du cours d’eau et de ses annexes hydrauliques a pour but de répondre aux objectifs de la DCE, d’échéance ultime (« toutes eaux en bon état ») située en 2027.

En tant qu’habitant d’une commune riveraine de la Jouanne sur la commune d’Argentré, j’approuve ce programme qui va dans le bon sens, et je souhaite qu’il soit suivi d’effet.

Jean Michel L., habitant de la commune d’Argentré, riveraine de la Jouanne.

Billet écrit par

Webmaster bénévole du site "Agir Bonchamp" Vous pouvez réagir à cet article via le formulaire de commentaires ci-dessous. Pour plus d'information n'hésitez pas à nous contacter en page contact ;-)

Un commentaire

  1. COMPTE- RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 - Agir ensemble à Bonchamp-lès-Laval

    […] Chaque habitant peut consulter le dossier en mairie et donner son avis. Cf. : http://www.agir-bonchamp.fr/enquete-publique-ctma-bassin-versant-de-la-jouanne/ […]

Les commenatires sont fermés